Algérie

Algérie : les stocks stratégiques de blé suffisants 

«Il est attendu une production de 2,2 millions de tonnes de céréales, à l’issue de la saison agricole en cours, surtout au niveau des wilayas de l’est du pays, favorablement impactées par les importantes précipitations venues au moment opportun», a indiqué, hier mercredi, le directeur de la Régulation et du Développement agricole au ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Zoubar Ali.

S’exprimant sur les ondes de la Radio nationale, Zoubar Ali, a déclaré que «pour la première fois, des commissions locales ont été installées, avec la participation du ministère de l’Intérieur, chargées de la collecte de la production agricole, au titre de la campagne moissons-battages en cours», a-t-il affirmé. «Ces mêmes commissions locales sont également chargées de recenser les agriculteurs et fixer les points de collecte et de stockage», précisant qu’à ce jour, 505 points de collecte sont opérationnels durant toute la campagne moissons-battages avec plus de 10.000 moissonneuses-batteuses mobilisées dont plus de 1.000 appartiennent aux coopératives agricoles».

Le directeur de la Régulation et du Développement agricole au ministère de l’Agriculture et du Développement rural, a également indiqué que «la vision anticipatrice des autorités publiques a permis, à l’Algérie, de non seulement rester loin de la crise alimentaire vécue dans le monde, mais aussi de mieux gérer l’augmentation des prix des matières alimentaires de base sur les marchés mondiaux et la décision de certains pays de suspendre les exportations de blé», a-t-il souligné. «La mise en place d’un cahier des charges souple a permis à notre pays de procéder aux importations de blé au moment opportun afin de reconstituer les stocks stratégiques qui restent suffisants pour faire face aux risques liés à la sécurité alimentaire mondiale pour une durée de six mois», a-t-il rassuré. L’invité de la Radio a également indiqué qu’en prévision de l’Aïd el-Adha, «décision a été prise, pour la première fois, de soutenir les éleveurs dans toutes les wilayas du pays, contrairement à ce qui se faisait auparavant puisque 28 wilayas steppiques, seulement, bénéficiaient du soutien de l’Etat». Cette année, «le programme de soutien aux éleveurs se matérialise par l’augmentation de la ration d’orge de 300 à 600 grammes par jour pour chaque brebis», a-t-il souligné.

Au sujet d’un retour à la normale en matière des prix des fruits et légumes, le représentant du ministère de l’Agriculture a indiqué que «l’offre constatée dans les marchés des fruits et légumes est le résultat des mesures prises à l’initiative du chef de l‘Etat, notamment en matière de lutte contre la spéculation qui s’est favorablement répercutée sur les prix», a-t-il conclu.

Salima Morsli

Reporter Analyste @ Aldjazair.org

Articles similaires

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x