AfriqueInternational

Contraste de la conférence Afrique Italie apaisée avec le sommet Afrique France plutôt crispé

La troisième conférence ministérielle italo-africaine, “Rencontres avec l’Afrique” s’est déroulée quasi simultanément avec le sommet Afrique France cette année. Elle a réuni à Rome des représentants d’environ 50 pays africains, ainsi que des représentants de l’Union africaine et des grandes organisations régionales africaines, ainsi que des personnalités institutionnelles italiennes et des représentants des mondes économique, universitaire et du tiers-secteur.

L’événement avait lieu dans le cadre de la présidence italienne du G20. Il sera axé sur les trois piliers « People, Planet, Prosperity ». L’événement est également lié au partenariat du Royaume-Uni pour la COP26.

Sergio Mattarella sera le président et chef de l’exécutif de la République. Il ouvrira ensuite les débats le vendredi 8 octobre. Ensuite, les discours de Luigi Di Maio (ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale), suivra celui du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, ainsi que de la secrétaire exécutif de la Commission économique ONU/CEA pour l’Afrique Vera Songwe, Alok Sharma.

Mario Monti (Commission paneuropéenne sur la santé et le développement durable) parlera également, suivi d’Emma Marcegaglia.

Après la session plénière, il y aura quatre panels thématiques interactifs, deux le matin et un l’après-midi. Avec la participation de Marina Sereni, vice-ministre des Affaires étrangères, ce forum permettra aux participants de discuter et d’échanger sur des sujets tels que les énergies renouvelables, la transition énergétique et la finance verte. Une table ronde spéciale se tiendra dans l’après-midi pour discuter de l’économie bleue.

Le ministre Di Maio clôturera la conférence en séance plénière. En marge, le ministre Di Maio rencontrera le vice-ministre Sereni et plusieurs réunions bilatérales auront lieu avec ses homologues des pays africains.

De l’autre côté à Montpellier, se tenait un sommet Afrique France ou Françafrique selon certains qui était supposé mettre en lumière la jeunesse africaine autour d’un seul chef d’état cette année, Emmanuel Macron. Beaucoup de crispation était palpable durant l’événement en plus du format assez “one man show” de l’homme qui avait rendez-vous avec l’Afrique.

Curieux timing de ces deux événement avec un président français en VRP, comme faisant la compétition avec l’autre rencontre. L’Afrique a la cote en ce moment !

Toutefois, les observateurs se sont accordés pour mettre en relief le contraste du climat dans lequel se sont déroulés les deux sommets. L’un étant jugé apaisé et l’autre ou des échanges tendus et sans concession étaient notés.

Adama Cissoko

Report Afrique @ Aldjazair.org

Articles similaires

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x