AfriqueMaghreb

Des camionneurs marocains régulièrement pris en embuscade par Al Qaeda dans le Sahel


Des centaines de chauffeurs routiers marocains qui transportent chaque jour des marchandises vers l’Afrique subsaharienne sont menacés par la montée des agressions d’Al-Qaeda au Mali. Selon un rapport publié par l’agence de presse espagnole, le groupe terroriste a atteint un tronçon de 3 700 kilomètres de route menant au Maroc, qui “est désormais devenu périlleux” . Tout a commencé le 9 septembre, lorsque des hommes armés soupçonnés d’être associés à Al-Qaida ont tué un chauffeur de camion marocain et son passager.

Les auteurs sont partis après l’attaque sans rien prendre dans les véhicules, excluant la possibilité d’un vol comme mobile. Bien qu’aucun groupe n’en ait revendiqué la responsabilité, les affiliés d’Al-Qaïda ont admis avoir mené des attaques similaires contre des chauffeurs marocains.

Les chauffeurs routiers parcourent environ 3 800 kilomètres du Maroc à la capitale malienne, un trajet qui prend normalement dix jours à moins que deux chauffeurs ne les accompagnent, auquel cas il ne faut que huit jours, dont l’un est passé à attendre dans de longues files de camions au poste frontière de Guerguerat entre Sahara occidental et Mauritanie. Une fois au Mali, une partie de la cargaison est déchargée à Bamako, une plaque tournante du transport vitale ; le reste de la cargaison est expédié vers des pays de la zone subsaharienne, notamment le Niger, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Selon les saisons, le nombre de camions marocains circulant sur cette route est estimé entre 1 300 et 1 800.

Des groupes terroristes, selon Youssef Traoré, président du Conseil des transports financiers du Mali « Au quotidien, mènent des agressions contre des camions circulant entre les villes maliennes et les pays voisins. De nombreuses attaques se produisent entre Zhao et Sevare (au nord), et les propriétaires ne sont pas indemnisés.”

“Les terroristes frappent cette route pour punir les chauffeurs de camions qui approvisionnent la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) en carburant, qui est une cible pour les terroristes, notamment pro-Al-Qaïda”, a expliqué Traoré.


Adama Cissoko

Report Afrique @ Aldjazair.org

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x