International

Donald Trump regrette qu’Israël n’ait plus le Congrès US dans la poche

L’ancien président américain Donald Trump a déclaré hier lors d’une interview à la radio qu’Israël “possèdait véritablement le Congrès”, se référant à la puissance inégalée de l’État juif à Washington et à la menace présentée par les législateurs progressistes américains sur son statut.

« Le changement le plus important dont j’ai été témoin au Congrès est qu’Israël dominait pratiquement le Congrès il y a 10 ou 15 ans. Et c’était assez efficace. Cela a eu un tel impact. Aujourd’hui, c’est pratiquement l’opposé », a affirmé Trump lors de l’émission Ari Hoffman, un talk-show conservateur. « Vous avez [les femmes du Congrès Alexandria Ocasio-Cortez] et [Ilhan] Omar – et ces individus qui méprisent Israël avec véhémence – ils ont pris le contrôle du Congrès, et Israël n’est plus un pouvoir au Congrès. »

Bien qu’il soit une figure très polarisante aux États-Unis et dans le monde, l’ancien président a reçu certaines des cotes de popularité les plus élevées de tous les présidents américains en Israël. Trump a déploré la prétendue perte d’influence d’Israël, affirmant que le pays avait « à juste titre » eu une telle influence sur le Congrès.

Contrairement à Israël, où il avait une popularité sans précédent, il n’avait pas le même niveau de soutien parmi les Juifs américains. « On m’a informé que si je me présentais au poste de Premier ministre d’Israël, je gagnerais facilement puisqu’ils m’aimaient… Il est étonnant que je n’aie pas reçu le type de soutien des électeurs juifs auquel vous vous attendriez. les gens de cette nation n’aiment pas Israël.”

La rage de Trump s’est concentrée sur le New York Times, ce qui implique qu’il appartient à des Juifs anti-israéliens. “Le New York Times est impitoyable dans ses attaques contre Israël, et c’est navrant à voir.”

Plusieurs histoires percutantes ont été publiées dans le journal, dont une présentant des photographies d’enfants palestiniens tués par Israël avec le titre « Ce n’étaient que des enfants ».

Les remarques actuelles de Trump rappellent celles qu’il a faites après avoir perdu l’élection présidentielle américaine de 2020 face à Joe Biden, dans laquelle il semblait blâmer les Juifs pour son échec. Trump a énuméré toutes les choses qu’il a faites pour Israël : États, les juifs n’aiment pas suffisamment Israël. Vous comprenez ce que je dis ? Je ne parle pas des juifs orthodoxes ici. Je crois que nous avons reçu 25 % des voix juives, ce qui n’a aucun sens.”

Trump est le seul président à ne pas avoir été réélu pour un deuxième mandat, il évita de prêt la destitution et maintenant, il flatte l’influence d’un pays tiers sur ses institutions centrales. Voilà le président qu’ont eu les Etats-Unis d’Amérique et son impact dévastateur sur le monde. 

Qui a dit que les démocraties ne pouvaient pas accoucher de dirigeants bien pires que des dictateurs ?

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x