International

En Norvège, la piste de la maladie psychiatrique privilégiée dans l’affaire du tueur à l’arc

Alors même que la presse européenne de plus en plus à droite et qui adore agiter le spectre “islamiste” comme le Figaro qui titrait “un archer islamiste sème la terreur” … Tapageur et surtout inexact. Puisque le rapport d’enquête de la police norvégienne relate une maladie psychiatrique. 

Tout comme en France, on n’a pas attendu le courant inspiré de l’islam et pour des raisons politiques afin de commettre des actes barbares à l’image de cette enseignante d’Agde ou de ce jeune garçon de Tarascon. 

Paix à leurs âmes.

Selon la police, le suspect d’une attaque meurtrière à l’arc et à la flèche en Norvège a été inculpé de cinq chefs de meurtre et est détenu dans un service psychiatrique de haute sécurité plutôt que dans une prison en raison de préoccupations concernant sa santé mentale.

Précédemment présenté comme un Danois converti à l’Islam puis radicalisé, Espen Andersen Brthen 37 ans, a été arrêté mercredi dans le cadre de l’attaque, qui s’est produite ce jour-là dans la ville norvégienne de Kongsberg. Selon le chef adjoint de la police P. Omholt, qui s’est exprimé lors d’une conférence de presse à Kongsberg plus tôt vendredi, la police a interrogé plus de 50 témoins et enquête sur les médias numériques du suspect.

« Il s’agit d’une situation critique pour la communauté locale et le pays. Nous découvrirons ce qui s’est passé », a-t-il déclaré.

“Nous travaillons avec de nombreuses hypothèses, mais la principale pour le moment est liée à la santé”, a-t-il ajouté. “L’hypothèse autour du djihad n’a pas été renforcée de la même manière que l’hypothèse de la santé.”

Trois armes, dont un arc et des flèches, ont été confisquées au suspect, selon Omholt. Au cours de l’enquête, la police a refusé de divulguer des informations sur les autres.


Le chef de la Police a ajouté que l’identité des cinq personnes tuées n’avait pas encore été rendue publique. La police s’efforce toujours d’identifier et d’informer les plus proches parents.

Article à suivre … 

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x