AlgérieInternational
A la Une

En pleine crise avec la Russie, l’Europe observe la flotte russe procéder à des entraînements au large d’Alger

Une escadre de navires de guerre de la flotte russe la frégate “Amiral Grigorovitch” et le patrouilleur “Dmitry Rogatchev” effectueront vendredi 12 novembre une escale au port d’Alger de sept jours dans le cadre de la coopération entre les marines des deux pays.

Durant cette halte, les deux bâtiments de guerre russes participeront à des manœuvres avec les forces navales algériennes qui s’inscrivent dans le cadre des activités de coopération militaire entre les deux pays visant à renforcer l’échange d’expertise entre les forces navales algérienne et la marine russe.

Le navire russe furtif Amiral Grigorovitch est doté de missiles de croisière Kalibr 3M-54 a rejoint le groupe naval russe déployé en Méditerranée en avril 2017.
Entré en service en 2016, le patrouilleur Dmitry Rogatchev est également doté de missiles de croisière Kalibr 3M-54, selon son constructeur.

Du 3 au 11 octobre dernier, les armées algérienne et russe ont effectué pour la première fois des exercices militaires conjoints en Ossétie du sud au sud-ouest de la Russie avec la participation de 80 militaires de chaque armée.

En janvier 2021, une escadre de navires de guerre russes composé de la frégate “Admiral Kasatonov”, du remorqueur en haute mer “Nicolay tchiker” et du pétrolier ravitailleur “Vyazma” avaient effectue une halte technique de trois jours au port d’Alger.

Alger a toujours insisté sur le fait, en tant que pays non-aligné, qu’aucune base militaire ou navale étrangère ne serait autorisée sur son sol et possède une doctrine qui favorise le développement et la professionnalisation de sa propre armée au profit de partenariats sécuritaires stratégiques avec des nations telles que la Chine et la Russie avec lesquelles l’Algérie a hérité de liens historiques favorables.

L’Algérie est le plus gros client en armement russe, allemand en Afrique de ces deux dernières années et a dépensé en matériel et formation ces dix dernières plus de 100 milliards de dollars. Toutefois, Alger a démontré que la montée en puissance de son armée revêt un caractère purement défensif et vise l’aide, le soutien et la stabilisation de pays frères uniquement sur leur demande, pays notamment qui subissent le terrorisme qu’Alger a vaincu sur son sol.

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] ALdjazair.org, 13/11/2021 […]

Bouton retour en haut de la page
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x