International

Erdogan promet 15 millions de vaccins anti-covid pour l’Afrique

La Turquie enverra 15 millions de doses de vaccin COVID-19 en Afrique, a annoncé samedi le président Recep Tayyip Erdogan lors d’un grand sommet des dirigeants du continent, ajoutant que les faibles taux de vaccination y étaient une tache sur l’humanité.

Ankara a beaucoup investi dans le développement des relations commerciales et diplomatiques avec le continent le plus pauvre du monde pendant le règne d’Erdogan en tant que Premier ministre puis président depuis 2003.

S’adressant à des dizaines de dirigeants et de ministres présents, Erdogan a déclaré que la Turquie enverrait 15 millions de doses de vaccin COVID-19 en Afrique, où les cas augmentent rapidement et les taux de vaccination sont faibles.

“Nous sommes conscients de l’injustice mondiale dans l’accès au vaccin COVID-19 et du traitement injuste de l’Afrique”, a déclaré Erdogan.

“Il est honteux pour l’humanité que seulement 6 pour cent de la population africaine aient été vaccinés.”

La Turquie développe son propre vaccin, connu sous le nom de Turkovac, qui est en train de recevoir une approbation d’utilisation d’urgence.

Après toute autorisation, il sera partagé avec l’Afrique, a déclaré Erdogan.

Il n’était pas immédiatement clair d’après ses remarques si la Turquie enverrait d’abord des doses des vaccins approuvés au niveau international qu’elle utilisait actuellement, y compris ceux développés par Pfizer-BioNTech.

“Afin de contribuer à la résolution de ce problème, dans la mesure de nos moyens, nous prévoyons de partager 15 millions de doses de vaccins dans la période à venir”, a-t-il déclaré.

Le nombre de nouvelles infections en Afrique a augmenté de 57% la semaine dernière, selon les calculs de l’AFP basés sur des chiffres officiels.

L’Afrique du Sud est le pays le plus durement touché, devenant l’un des premiers au monde touchés par la nouvelle variante Omicron, qui serait encore plus contagieuse que les anciennes souches de coronavirus.

Erdogan a déclaré que la Turquie souhaitait renforcer ses relations avec l’Afrique dans un large éventail de domaines, notamment la santé, la défense, l’énergie, l’agriculture et la technologie.

Dans une déclaration finale, la Turquie et les pays africains sont convenus de renforcer la coopération dans plusieurs domaines, dont la santé « grâce à de nouveaux investissements dans le secteur de la santé ».

Adama Cissoko

Reporter Afrique de L'ouest et Sahel @ Aldjazair.org

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x