Maghreb

Espagne-Maroc : le Parti Populaire espagnol veut placer Ceuta et Melilla sous protection de l’Otan

L’Espagne accueille, les 29 et 30 juin, un sommet ordinaire de l’OTAN. Le Parti Populaire, première force d’opposition à la Chambre basse du Parlement, se prépare aussi à cette réunion. Son groupe de députés a élaboré une proposition de pacte d’Etat sur la défense et la sécurité, sollicitant une intégration de Ceuta et Melilla sous la protection de l’organisation atlantique militaire, indiquent des médias ibériques.

Les promoteurs de l’initiative parlementaire affirment que les deux villes considérées «des frontières de l’Union européennes, doivent être impérativement mises sous le parapluie de l’OTAN». Ils ont plaidé pour la création d’«une plus grande OTAN» qui ne confine pas l’alliance à un simple «pacte militaire». «L’OTAN ne défend pas uniquement des pays, mais aussi des principes», a expliqué le vice-secrétaire institutionnel du PP, Esteben González Pons.

Pour rappel, l’ancien président du Parti populaire, Pablo Casado avait appelé, en juillet, «à placer Ceuta et Melilla sous l’égide de l’OTAN afin que l’Espagne et ses alliés puissent les défendre» contre le Maroc. La formation VOX a également porté la même revendication.

En revanche, le gouvernement espagnol, dirigé par Pedro Sanchez, ne souhaite pas pour le moment franchir ce pas. En témoigne la teneur de sa réponse, en avril dernier, à une question écrite de députés de VOX portant sur le même sujet.

Une nouvelle de bien mauvais augure pour la monarchie marocaine qui voit le parti de son plus douteux allié (Pedro Sanchez) perdre les élections régionales les unes après les autres. En Andalousie, ce dimanche et avant avec Madrid et Castilla-la-mancha, le départ du Parti socialiste serait fatal pour les combines israëlo-marocaines dans la région.

Ali Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x