International

Fin tragique pour Lars Vilks, l’auteur des caricatures islamophobes

Lars Vilks, que la presse occidental décrit comme “un artiste” suédois devenu la cible des extrémistes islamistes après avoir dessiné la tête du prophète Mahomet sur le corps d’un chien en 2007, est décédé dimanche dans un accident de voiture, en compagnie de deux policiers chargés de sa sécurité.

Dimanche après-midi, une voiture de police transportant Vilks et deux policiers est entrée en collision avec un camion à l’extérieur de la ville de Markaryd sur l’autoroute, a annoncé la police. Les deux véhicules ont pris feu et Vilks et les policiers ont été tués. Le chauffeur du camion a été transporté à l’hôpital.

La cause de l’accident n’était pas connue, selon la police suédoise, qui a d’abord déclaré dans un communiqué dimanche soir que deux policiers et une “personne protégée” sont morts dans l’accident.

Les médias suédois ont rapporté plus tard que la « personne protégée » était Vilks, qui vit sous protection policière depuis 2010, après qu’Al-Qaïda a offert 100 000 $ pour sa mort. La police suédoise a finalement confirmé son identité.

La cause de l’accident fait toujours l’objet d’une enquête, mais “rien n’indique une attaque externe ou une attaque terroriste ou tout autre véhicule impliqué”, a déclaré Calle Persson, un attaché de presse de la police.

Il semble que l’argent qui a été mis sur sa tête servira à de meilleures oeuvres, puisque un étrange coup du sort a mis fin à sa vie et à celles de ses deux gardes du corps.

Mounir M.

Journaliste @ Aldjazair.org

Articles similaires

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x