InternationalMoyen-Orient

Il y a 39 ans: le massacre de Sabra et Chatila

Le Mouvement de libération nationale palestinien, Fatah, a déclaré hier que le massacre de Sabra et Chatila est un “crime de guerre” pour lequel Israël porte l’entière responsabilité en tant que puissance occupante contrôlant le Liban à l’époque.

« Le crime de Sabra et Chatila est gravé dans la mémoire de tout le peuple palestinien, avec une longue série de massacres commis par les bandes terroristes sionistes avant et pendant la guerre de 1948 dans le cadre de la politique de nettoyage ethnique, et les massacres commis par Israël en tant qu’État, y compris les massacres de Deir Yassin, Qibiya, Kafr Qasim et de dizaines d’autres », a déclaré la Commission de l’information et de la culture du mouvement dans un communiqué marquant le 39e anniversaire du massacre.

Le 16 septembre 1982, à la suite de l’invasion israélienne du Liban, la milice de droite Christian Phalange a pris d’assaut les camps de réfugiés de Sabra et Chatila à Beyrouth-Ouest et a massacré des centaines, voire des milliers, de civils pour la plupart palestiniens.

Le Fatah a souligné que les crimes israéliens ne seront pas soumis à un délai de prescription, et que le peuple palestinien est déterminé à tenir les criminels pour responsables et à tenir Israël pour responsable en tant qu’État terroriste responsable de tous les crimes qu’il a commis contre eux.

“La direction palestinienne suit ce dossier devant la Cour pénale internationale, et le temps du silence est terminé. La direction et le peuple palestiniens ne se reposeront pas tant qu’Israël ne sera pas tenu responsable des crimes de guerre qu’il a commis”, ajoute le communiqué.

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x