A la uneInternationalMoyen-Orient
A la Une

Interview du Dr Ali Bagheri négociateur en chef : “Les israéliens ne se réveilleront pas de leur rêve d’attaquer l’Iran.”

La très sérieuse délégation iranienne forte de plus 100 membres présente en Autriche (Vienne) depuis Téhéran pour tenir les pourparlers suivant la rupture des accords de Vienne par les Etats-Unis sur le nucléaire iranien décrit des Européens apathiques et des Américains menaçant. C’est ce qui ressort plus de 48 heures après le début des discussions, avec en toile de fond, Israël, en tournée dans les pays signataire pour convaincre de bombarder l’Iran.

Un manque de sérieux et de crédibilité flagrant surtout de la part des occidentaux qui semblent vouloir, après le non-respect de l’accord qui a pris plus de 15 années de négociations, demander à l’Iran purement de se rendre a leurs exigences en abandonnant tout devoir de protéger sa propre sécurité nationale. 

Toutefois, dans un souci de rééquilibrer les discussions, la Chine a mis en avant les contradictions du camp occidental et notamment en dénonçant les Américains qui transfèrent de la technologie nucléaire en Australie illégalement suite à leur accord Aukus.

Les Russes, également, n’ont pas manqué de souligner que l’Iran est en droit d’exiger des garanties que les Etats-Unis se ressortent pas de l’accord lors d’un changement de présidence.

Le seul pays qui possède des armes nucléaires illégalement, rejette l’idée d’un Moyen-Orient sans nucléaire, bombarde les installations des pays voisins, assassine des scientifiques et sabotent les pour-parlers : Israël, lui est reçu dans les chancelleries occidentales en VIP au même moment…

Quelle étrange manière de négocier avec le revolver sur la table. L’urgence d’un monde multi-polaire avec l’avènement de la Chine et une plus grande participation de la Russie s’impose indubitablement. 

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x