Algérie

Israël profite du conflit en Ukraine pour durcir sa répression dans les territoires occupés

Vendredi, les forces d’occupation israéliennes ont tiré et blessé des dizaines de manifestants palestiniens dans plusieurs zones de la Cisjordanie palestinienne occupée, a rapporté l’agence Anadolu.

Les forces d’occupation israéliennes ont blessé au moins 22 Palestiniens lors de manifestations anti-occupation dans les villages de Beita, Qaryut et Beit Dajan, à la périphérie de la ville occupée de Naplouse en Cisjordanie.

La Société palestinienne du Croissant-Rouge (PRCS) a signalé que cinq manifestants avaient été blessés à Beit Dajan et un à Beita.

Pendant ce temps, le PRCS a rapporté que six manifestants ont été blessés lorsque les forces d’occupation israéliennes ont ouvert le feu et lancé des gaz lacrymogènes sur des manifestants palestiniens à Qaryut.

Selon le PRCS, trois autres Palestiniens ont été blessés lors de la répression par l’occupation israélienne des manifestations anti-occupation à Kafr Qaddoum, à l’est de Qalqilia.

En plus de tirer et de blesser des manifestants, les forces d’occupation israéliennes ont enlevé le jeune Palestinien Mohammad Aqel, 25 ans, l’ont battu et détenu.

À Hébron, des dizaines de Palestiniens ont été asphyxiés par les gaz lacrymogènes lancés sur eux par les forces d’occupation israéliennes alors qu’ils défilaient pour commémorer le 28e anniversaire du massacre de la mosquée Ibrahimi à Hébron.

Le 25 février 1994, le colon extrémiste Baruch Goldstein a fait irruption dans la mosquée Ibrahimi pendant la prière de l’aube et a ouvert le feu sur les fidèles, tuant 29 personnes et en blessant plus de 100.

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x