International

La Chine demande des explications sur des centres de recherches biologiques américains en Ukraine

Le ministère chinois des Affaires étrangères a demandé aux États-Unis d’Amérique de fournir des explications sur leurs activités biologiques à des fins militaires à l’intérieur et à l’extérieur du pays, y compris en Ukraine.

« La Chine a exhorté les États-Unis à clarifier leurs activités biologiques à des fins militaires dans le pays et à l’étranger, y compris en Ukraine», a déclaré mardi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian.

La demande du ministère chinois des Affaires étrangères intervient deux jours après que le ministère russe de la Défense a présenté ce qu’il a qualifié être « la preuve d’un programme d’armes biologiques soutenu par les États-Unis » en Ukraine.

Dimanche dernier, le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général de division Igor Konashenkov, a déclaré que « Kiev a dissimulé les traces d’un programme biologique militaire mis en œuvre en Ukraine et financé par le Pentagone ».

Il a poursuivi : « Des documents et des preuves ont été révélés lors d’un examen minutieux des traces d’un programme biologique militaire mis en œuvre en Ukraine, avec un financement du département américain de la Défense », ajoutant : « La partie russe a également reçu des documents d’employés de laboratoire biologique ukrainiens. confirmant le développement d’armes biologiques dans le pays. »

« Nous avons obtenu des documents de la part d’employés de laboratoires biologiques ukrainiens selon lesquels les agents pathogènes particulièrement dangereux de la peste, de l’anthrax, de la tularémie, du choléra et d’autres maladies mortelles ont été détruits d’urgence le 24 février », a déclaré Konashenkov

Ce n’est pas la première fois que la Chine critique les activités biologiques des États-Unis en dehors de son territoire et exige des informations sur ses laboratoires dans de nombreux pays du monde.

En octobre dernier, la Chine a accusé les États-Unis d’installer 16 laboratoires sur le sol ukrainien qui mènent des recherches scientifiques « non transparentes et dangereuses », appelant Washington à apporter des éclaircissements à cet égard.

À l’époque, le représentant adjoint chinois aux Nations unies, Geng Shuang, avait souligné que « l’activité biologique de l’Amérique et de ses alliés dans plus de 200 laboratoires hors du sol américain pose de sérieux risques pour la sécurité de la Russie et de la Chine ».

Le secrétaire russe du Conseil de sécurité, Nikolai Patrushev, a déclaré en 2019 que les États-Unis avaient établi plus de 200 laboratoires biologiques dans divers pays du monde, y compris certains pays voisins de la Russie, en tête la Géorgie et l’Ukraine.

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x