AlgérieInternational

La coopération militaire russo-algérienne (en pleine crise ukrainienne) annonce la fin de l’affairisme occidental en Afrique

L’Algérie et la Russie s’apprêtent à lancer des manœuvres militaires conjointes en novembre 2022 dans le Sud algérien, rapportent les médias russes.

Lundi, le président de l’Assemblée populaire nationale Brahim Boughali a reçu l’ambassadeur russe à Alger, et réitéré à l’occasion l’attachement de l’Algérie à son « partenariat stratégique » et « profond » avec la Russie. 

Une annonce qui intervient après la visite du secrétaire d’État américain Antony Blinken à Alger où il a appelé l’Algérie à faire un effort gazier contre Moscou et à remplacer la Russie pour l’approvisionnement en gaz de l’Europe.

Dans cette conjoncture où l’Amérique pousse Alger à trahir Moscou, quel message retenir de la tenue des exercices militaires conjoints réunissant l’armée algérienne et russe ?

Voici des éléments de réponse avec l’analyste politique Xavier Dupret :

« Il faut voir dans ces manœuvres conjointes entre l’Algérie et la Russie la matérialisation d’un vieux partenariat militaire. Moscou et Alger maintiennent une bonne relation qui s’est concrétisée par des importations des matériels militaires russes aujourd’hui ces manœuvres militaires, elles se situent dans le prolongement de cette amitié entre ces deux pays… »  …voir VIDEO

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] Aldjazair.org, 07/04/2022 […]

Bouton retour en haut de la page
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x