Algérie

l’AFP un peu “marseillaise” dans sa couverture de l’actu en Algérie

L’Algérie a menacé mercredi de suspendre l’accréditation de l’agence de presse française AFP de travailler dans le pays en raison d’une “campagne hostile odieuse”, selon des responsables algériens.

L’AFP “continue sa prédisposition agressive envers l’Algérie et s’éloigne des principes les plus bas de crédibilité et d’objectivité”, a déclaré le ministère algérien de l’Information dans un communiqué.

Le communiqué accuse également l’AFP de répandre “des mensonges et de la désinformation” afin de salir l’image de l’Algérie, ainsi que de promouvoir des intérêts et des lobbies hostiles à ce pays d’Afrique du Nord.

Mardi, l’AFP a publié un article sur l’immigration clandestine et illégale entre l’Algérie et l’Espagne, citant des migrants qui ont déclaré qu’ils “préféraient mourir en mer que de rester en Algérie”.

Les tensions entre l’Algérie et la France ont éclaté le mois dernier lorsque le président français Emmanuel Macron a fait des déclarations que de nombreux Algériens ont trouvées irrespectueuses.

Le 3 octobre, l’Algérie a réprimandé son ambassadeur à Paris et interdit aux avions militaires français d’utiliser l’espace aérien algérien.En réponse à l’escalade des tensions, trois ministères algériens ont déclaré qu’ils n’utiliseraient plus le français dans la correspondance officielle.

Souvent l’AFP produit des reportages financés par des fonds publics, dignes de scénarios hollywoodiens qui ne font que dans l’exagération et dans la désinformation. Un média mensonge typique. Mais la Presse algérienne tient en joue son adversaire et continuera son travail d’observation. 

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x