A la uneInternationalMoyen-Orient

L’agression violente d’une fillette palestinienne par les soldats israéliens fait le tour de la toile

Les forces israéliennes ont agressé une fillette palestinienne à Jérusalem-Est occupée lundi lors d’une fête religieuse marquant le voyage du prophète Mahomet vers les cieux.

Des séquences vidéo partagées par le journaliste local Baraah Abo Ramouz prétendaient montrer les forces israéliennes attaquant et donnant des coups de pied au mineur anonyme sur la place de la porte de Damas, où l’armée israélienne s’était rassemblée pour disperser les foules palestiniennes.

Une autre vidéo publiée par l’agence de presse palestinienne Wafa montre les forces israéliennes poussant la tête d’un Palestinien sur le trottoir et plaçant un genou sur son cou avant de l’arrêter.

Selon Wafa, deux personnes ont été arrêtées et environ 31 ont été blessées, les forces israéliennes utilisant de l’eau de puanteur, des grenades assourdissantes et des balles en caoutchouc pour disperser les Palestiniens.

Les Palestiniens s’étaient rassemblés dans la vieille ville pour marquer al-Isra wal-Miraj, un jour où les musulmans croient que le prophète Mahomet a visité la mosquée al-Aqsa depuis La Mecque lors d’un voyage nocturne, puis est monté au ciel.

Des milliers de personnes observent le festival, qui tombe près d’un mois avant le début du mois de Ramadan.

Près de 90 000 Palestiniens sont venus des villes de Cisjordanie occupée et d’Israël pour observer la journée à la mosquée al-Aqsa, selon Wafa.

L’agence de presse palestinienne avait rapporté que les arrestations de lundi avaient eu lieu après que des éclaireurs palestiniens se soient approchés de la porte de Damas en scandant des chants religieux.

Ahed al-Rishq, membre du mouvement Fatah à Jérusalem, a déclaré à Wafa que « l’occupation [israélienne] n’aimait pas les célébrations palestiniennes, a donc recouru à l’oppression des gens à la porte de Damas, blessé et arrêté plusieurs d’entre eux ».

Il a ajouté que “malgré toutes ces agressions, les Palestiniens de Jérusalem restent déterminés à organiser des célébrations nationales et religieuses. Jérusalem est à nous et al-Aqsa est à nous”.

Israël a annexé illégalement Jérusalem-Est en 1967 et considère toute la ville comme sa capitale. Les Palestiniens veulent que Jérusalem-Est soit la capitale d’un État qu’ils cherchent à établir en Cisjordanie occupée par Israël et dans la bande de Gaza.

Salima Morsli

Reporter Analyste @ Aldjazair.org

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x