AlgérieFrance

Lakhdar Brahimi dérape sur les pages du Monde

En comparant piètrement le départ en trombe des Américains d’Afghanistan à la capitulation des forces françaises après la victoire de la résistance algérienne de 62, le diplomate algérien de 87 ans a commis une bévue indigne d’un compatriote et sur les colonnes d’un journal français de surcroît.

Comment un patriote et homme politique chevronné tel que Brahimi peut-il gaffer à ce point-ci ? Est-il temps pour lui de se retirer et de prendre une retraite bien méritée ? Tout prête à croire que ça serait une bonne alternative au lieu d’user de tribunes de quotidiens étrangers pour insulter la mémoire des vaillants Chouhadas qui sont tombés pour que lui et les enfants de l’Algérie tout entière puissent être libre.

Non, l’indépendance de l’Algérie n’a pas été un cadeau de De Gaulle comme certains souverainistes français aiment à le faire croire. Il y a aussi eu des soit disant histoires de natalité algérienne très forte et de peur que la France soit noyée devant cette démographie galopante, elle aurait par je ne sais quel biais consenti à lâcher prise. D’autres prétendent même que les colonies n’étaient plus rentables.

Le déni est encore fortement ancré sur le plan français que ce soit celui des méfaits perpétrés en Afrique ou des circonstances du départ des colons de la terre algérienne. Pas moyen de résoudre quoi que ce soit, même pas le contentieux des essais nucléaires dans le Sahara qui continuent après tant d’années de peser sur les relations.

Une chose est sûre et doit être remise dans son juste cadre comme l’a martelé l’historien Mohand Arezki Ferrad, le 7 septembre dans une déclaration à TSA:

« Les militaires français ont fait appel à De Gaulle pour mater la révolution algérienne », a-t-il expliqué, s’interrogeant au passage sur le silence des officiels ainsi que de l’Organisation des Moudjahidine (ONM) devant les propos du diplomate algérien.

Toutefois, quelques jours plus tard, le 12 Septembre l’ONM a réagi à travers son secrétaire par intérim sur une vidéo partager ci-dessous où il qualifie les faits d’incomparable et semble penser que je cite : “ le frère Brahimi aurait halluciné”.

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x