Algérie

L’Algérie achète 250 000 tonnes de blé.

L’agence nationale algérienne des céréales, l’OAIC, a acheté du blé dur dans le cadre d’un appel d’offres qui s’est clôturé mardi après que les négociations se soient poursuivies jusqu’à mercredi, ont indiqué des négociants européens.

Le volume acheté n’était pas clair, les estimations des commerçants allant de 200 000 à 250 000 tonnes.

L’Algérie ne divulgue pas les résultats de ses appels d’offres et les rapports d’achat sont basés sur des évaluations commerciales. Des achats ont été signalés pour du blé dur d’origine canadienne, ont-ils dit, il était possible que du blé dur mexicain ait également été acheté.

Plus de détails sont possibles plus tard.

Les négociants ont estimé les prix de 700 $ à 715 $ à 720 $ la tonne pour les grands vraquiers panama et environ 5 à 6 $ la tonne de plus pour les petits navires de petite taille.

Plus de détails sont également possibles plus tard.

L’expédition a été demandée en deux périodes en 2022, du 1er au 15 février et du 26 au 28 février.

Dans son dernier appel d’offres publié le 23 septembre, l’Algérie a acheté entre 300 000 et 500 000 tonnes avec des prix estimés entre 620 et 650 dollars la tonne.

Ali Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x