InternationalMoyen-Orient

L’arbitrage international condamne le Bahreïn à dédommager l’Iran

Selon un responsable de la vice-présidence pour les affaires juridiques à Téhéran, Bahreïn a été condamné par la Cour permanente d’arbitrage de La Haye à payer plus de 200 millions d’euros de dommages et intérêts à deux banques iraniennes pour des actions illégales contre leurs opérations à Manama en un acte de « rétribution politique ».

IRNA ( agende de presse iranienne) a rapporté que Tavakol Habibzadeh avait déclaré : « L’APC a décidé en faveur de l’Iran contre le gouvernement de Bahreïn, estimant que la saisie des intérêts des banques iraniennes dans Future Bank était contraire au droit international et aux accords bilatéraux entre les deux nations.

La banque basée à Manama, également connue sous le nom d’Al-Mustaqbal Bank, a été créée en 2004 en tant que joint-venture entre Bank Saderat Iran et Bank Melli Iran, ainsi que la banque Al-Ahli du petit État arabe, avec l’autorisation de l’administration de Manama.

Future Bank a été placée sous la supervision de la banque centrale de Bahreïn en 2015, après avoir été accusée de se livrer à des activités d’évasion des sanctions.

Le 10 février 2017, Bank Melli et Bank Saderat ont déposé des procédures d’arbitrage contre la monarchie, alléguant un vol d’argent en violation de l’accord d’octobre 2002 des deux pays sur la promotion et la protection réciproques des investissements.

Abdolnasser Hemmati, l’ancien gouverneur de la banque centrale d’Iran, a vérifié la nouvelle mercredi, la qualifiant de triomphe juridique pour le pays. Lorsque la plainte a été déposée en 2017, Hemmati était le PDG de Bank Melli.

Le Bahreïn, petit émirat du golfe à prédominance chiite voit sa population réprimée lorsqu’elle proteste contre la normalisation avec l’entité juive extrémiste. Le régime bahreïni réprime régulièrement les manifestations anti-israéliennes.

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x