AfriqueMaghreb
A la Une

Le trio Poutine-Erdogan-Tebboune snobe la conférence de Paris sur la Libye

On serait presque tenté d’y croire si on ne savait pas que tous ces beaux acteurs (Paris-Londres-Washignton) sont à l’origine de la déstabilisation de la Libye. 

La Libye a été encouragée par les puissances mondiales à s’en tenir à un plan d’élections présidentielles le 24 décembre, ainsi qu’à laisser les mercenaires étrangers derrière et à permettre à la nation de poursuivre son histoire.

Vendredi, les dirigeants français, libyen, allemand, italien et égyptien, ainsi que le vice-président américain, se sont réunis à Paris pour un sommet international visant à renforcer le soutien aux élections du 24 décembre et aux mesures visant à éliminer les forces étrangères.

Trois chefs d’Etat, et pas des moindres, ont manqué à l’appel de la Conférence de Paris sur la Libye qui s’est ouverte hier: Le président Abdelmadjid Tebboune et son homologue turc, Recep Tayip Erdogan. Deux pays dont le rôle est prépondérant dans cette crise libyenne.

L’Algérie est représentée par Ramtane Lamamra à la demande des autorités libyennes.

La Russie a choisi la même option que l’Algérie. Poutine a dépêché son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Quant à Erdogan, les raisons de la non-participation tient à d’autres arguments.

«Nous avons informé le président Macron de notre vision sur cette conférence, qui sera identique à celle de Berlin, et ce n’est pas réaliste, d’organiser deux conférences similaires», a expliqué le président turc, déclinant ainsi l’invitation à ce conclave parisien.

Le monde occidental adore se réunir avec des invitées triés sur le volet autour de petits fours pour décider du sort du monde après l’avoir bien ravagé au passage.

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] Aldjazaïr, 13/11/2021 […]

Bouton retour en haut de la page
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x