Algérie

L’Iran saigne le mossad sous les yeux des Américains en Irak

La frappe de missiles effectuée par l’armée iranienne avec 12 missiles balistiques Fateh-110 a permis à Téhéran d’éliminer neuf généraux du Mossad dont le quartier général se trouve à Erbil, en Irak.

Selon des sources iraniennes, neuf généraux israéliens, qui tenaient une réunion au quartier général à ce moment-là, ont été tués.

« Neuf généraux du Mossad ont été tués lors d’une frappe de missiles sur une base d’Erbil : Adam Butler, Mathis Datris, Melissa Robert, Gabriel Tucker, Mark Zall, Smith, Connie, Minusy, Saul », rapporte le journaliste iranien Hayal Muazzin.

Ces rapports divergent de ceux du journal israélien Haaretz, dont les journalistes font état de la mort de quatre officiers supérieurs et des blessures pour sept autres.

« “Douze missiles ont été tirés sur le consulat américain dans la ville d’Erbil, dans le nord de l’Irak, dimanche”, ont déclaré des responsables irakiens de la sécurité. Plus tard dans la journée de dimanche, le Corps des Gardiens de la Révolution islamique a publié une déclaration dans laquelle il revendiquait les attaques de missiles contre les « centres stratégiques » israéliens à Erbil. Des missiles balistiques ont été tirés sur le quartier général du Mossad à Erbil et il est affirmé que quatre officiers israéliens ont été tués et sept autres blessés dans cette attaque. Il mentionne également que des agents des services de renseignement iraniens ont détruit un réseau d’espionnage israélien opérant dans le pays dans le but de recruter des agents locaux ».

Bien que les États-Unis nient avoir eu des victimes de leur côté, quelques heures seulement après les frappes, un avion sanitaire de l’armée de l’air américaine a atterri à Erbil, ce qui indique que le camp américain a eu des victimes, et probablement des morts.

Source AVIA.PRO

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x