A la uneMaghreb
A la Une

Nouvelles tensions territoriales entre l’Espagne et le Maroc autour d’une ferme piscicole

Le gouvernement espagnol a protesté auprès du Maroc contre l’installation d’une ferme piscicole marocaine devant l’archipel espagnol des îles Chafarinas, revendiqué par Rabat, a indiqué mercredi une source diplomatique.

Dans un message transmis la semaine dernière à l’ambassade du Maroc en Espagne, le ministère des Affaires étrangères a dénoncé le déploiement de ces équipements pour la pisciculture, estimant qu’il s’était fait “dans les eaux territoriales espagnoles sans les autorisations nécessaires à cette activité”.

En parallèle, Madrid a ouvert une procédure qui pourrait aboutir à des sanctions contre la société espagnole spécialisée dans la pisciculture qui a installé les cages pour la firme marocaine propriétaire de la ferme.

Les sanctions, actuellement à l’étude, correspondent à des infractions présumées en matière de “sécurité du trafic maritime” et de “protection de l’environnement et des espèces marines”, a expliqué la source, confirmant une information du journal El País.

L’archipel méditerranéen de Las Chafarinas est situé à 3 kilomètres de la côte marocaine et à 46 km de l’enclave espagnole de Melilla, située au nord du Maroc. Il comprend les îles du Congrès, du Roi et d’Isabelle II, cette dernière étant le siège d’une base militaire.

Les civils ne peuvent pas se rendre sur ces petites îles.

Le Maroc les considère comme des territoires « occupés » par l’Espagne, comme les enclaves de Ceuta et Melilla et l’île de Perejil, dans le détroit de Gibraltar.

Les députés espagnols se plaignent depuis la crise migratoire avec le voisin marocain, d’une agressivité croissante de Rabat remontant à la reconnaissance du Sahara Occidental en tant que territoire marocain par Trump. 

De plus, le projet d’une base militaire israelo-marocaine, révélé cette semainepar les journaux ibériques, près de Melilla (enclave espagnole) vient ajouter encore plus de tensions dans la région. 

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x