InternationalMaghreb

ONU : l’argent du trafic de drogue au Maroc finance le terrorisme au Sahel

La drogue (cannabis) en provenance du Maroc est une menace pour la paix et la stabilité dans la région et finance le crime organisé et le terrorisme. L’afflux de ces drogues  est devenu une grave menace pour les peuples de la région, menaçant par la santé des jeunes et hypothéquant leur avenir.  

Plusieurs experts, y compris ceux des Nations unies, ont souvent souligné dans des rapports publiés périodiquement que le Maroc, avec sa production annuelle de 38 000 tonnes de résine de cannabis, représente la source du mal de toute la région maghrébine. C’est dans ce pays qu’est située la plus grande surface des champs de culture de cannabis au monde, soit 47 500 hectares.

Au cours des 10 dernières années, le rapport a toujours placé le Maroc au premier rang pour la production illicite de cannabis selon le dernier rapport de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (Onudc). Le Maroc conserve, ainsi, toujours ce titre.

La sonnette d’alarme est tirée, d’autant plus que le lien entre trafic de drogue et terrorisme est souvent mis en évidence. Pendant longtemps, la région du Sahel était essentiellement concernée et affectée par le trafic et la contrebande de cannabis, principalement cultivé au Maroc. 

Avec la dégradation de la situation sécuritaire dans cette région du Sahel, les narcotrafiquants utilisaient le Mali comme passage privilégiée, puisqu’il existe une connexion directe avec les groupes terroristes qui se font payer l’escorte des quantités qui y transitent actuellement, surtout avec la guerre et l’instabilité  dans ce pays

Ce trafic de drogue est, par ailleurs, aggravé par les liens tissés entre les narcotrafiquants et les groupes terroristes présents au Sahel tels qu’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), Ansar Dine, Boko Haram le Mouvement d’unité pour le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao). Trafics d’armes, de drogues et blanchiment d’argent sont devenus monnaie courante entre tous ces groupes. La drogue en provenance du Maroc alimente de ce fait, les groupes terroristes dans les pays du Sahel. Et l’ONU détient des preuves irréfutables. 

Lire la suite de l’article

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x