A la uneMaghreb
A la Une

Rebondissement élections présidentielles en Libye : la justice disqualifie Haftar

Selon les médias locaux, un tribunal libyen a décidé mardi que le chef de guerre Khalifa Haftar serait interdit de se présenter à l’élection présidentielle du mois prochain.

Selon Libya Al-Ahrar TV, le tribunal de première instance de Zawiya a approuvé un appel contre la nomination de Haftar et a décidé de le retirer de la liste des candidats aux élections du 24 décembre.

“Accepter l’appel (…) et annuler la décision de la Haute Commission électorale sur la candidature de Khalifa Belqasim Haftar, et le retirer de la liste des candidats à l’élection présidentielle”, a statué le tribunal.

La milice de Haftar a lancé une attaque militaire en 2019 pour s’emparer de Tripoli du gouvernement d’entente nationale internationalement reconnu, avec l’aide des gouvernements arabes et occidentaux ainsi que de mercenaires étrangers.

La Commission électorale libyenne a publié la semaine dernière une première liste de 73 candidats à l’élection présidentielle, ainsi qu’une liste de 25 personnes exclues de la compétition, dont Saif al-Islam, le fils de feu l’homme fort libyen Mouammar Kadhafi.

Les Libyens espèrent que l’approche des élections contribuera à résoudre une guerre civile et militaire de longue date dans ce pays riche en hydrocarbures.

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x