Maghreb

Sahara Occidental : plus de 40 années de guerre ont plombé le développement du Maroc

En plus de quarante années de guerre insensée contre ses voisins et dans son conflit avec la RASD, le Royaume du Maroc a dépensé des centaines de milliards de dollars, une somme faramineuse qui manque cruellement aujourd’hui alors que le pays fait face à une dette astronomique qui frôle son PIB. 

Le moment n’est pas opportun pourtant pour guerroyer et provoquer le voisin algérien, qui malgré les divers challenges qu’il rencontre pour créer une économie diversifiée, s’en sort tout de même avec un PIB de l’ordre de 20 a 40 % supérieur à celui du Maroc. L’Algérie n’a qu’à pomper en cas de conflit, le Maroc devra rassurer les investisseurs et les touristes… Pas facile.

Source Banque Mondiale

Donc, nous avons une monarchie autoritaire au Maghreb qui depuis plus de 50 ans agresse ses voisins et nourrie une guerre perpétuelle pour l’annexion du Sahara Occidental avec le soutien cachée de la France et maintenant d’Israël et à moindre mesure les Etats-Unis. Voici le tableau bien familier d’une monarchie qui veut croiser le fer sans en connaître les conséquences néfastes pour ses sujets.

Suite à l’assassinat de trois routiers algériens dans une route du désert sahraoui, Alger d’habitude émotive, s’est entièrement rangée du cote du droit en portant l’affaire à l’ONU, l’Union Africaine et diverses autres organisations internationales. Avant de prendre des vies marocaines, l’Algérie cherche une validation internationale, tout en prenant soin de diriger sa colère sur des militaires et non pas lâchement comme sur des civils comme l’armée du Maroc l’a fait à Bentili.

En somme 50 années de manque à gagner à la construction maghrebine et aux actions de bon voisinage avec la RASD, l’Algérie, La Tunisie, la Libye se sont écoulées et ont plombé non seulement la société marocaine directement, mais aussi toute la région la privant des précieux points de performances économique et de stabilité.

Stabilité dont Alger connaît fort bien le prix, pour avoir lutté sans relâche depuis de siècles afin d’atteindre une souveraineté dans ses frontières et une liberté dans ses positions à contre-courant du néo-colonialisme lattant auprès duquel aujourd’hui Rabat se range.

Si la guerre entre les deux pays n’a pas lieu prochainement, la paix, paradoxalement, ne viendra jamais. Il faut s’attendre à une polarisation du monde dans cette région du monde et dans le Sahara avec un Maroc Otanien et une Algérie russo-chinoise. Même si Alger ne veut pas de base russe ou étrangère sur son territoire, l’armement et le soutien militaire de Moscou en conjonction de la finance et la logistique chinoise sont suffisant pour faire face à un Maroc africomiste et sioniste.

En plus de 50 ans de conflit, le Maroc a dépensé environ 7, 5 fois de quo régler sa dette actuelle qui est de l’ordre de 90 milliards d’Euros. 

Une nouvelle guerre entre grandes puissances interposées aura-t-elle lieu au Maghreb à vol d’oiseau de l’Europe ? Il y a de fortes chances qu’un scénario pareil prenne forme si les décisions du royaume ne reposent que sur l’orgueil d’un seul homme. 

Mohammed Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] Aldjazair.org, 08/11/2021 […]

Bouton retour en haut de la page
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x