A la uneMaghreb
A la Une

Tensions entre l’Espagne et le Maroc : Madrid envoie deux navires de guerre à Melilla

Deux navires de la marine espagnole, les chasseurs de mines ‘Duero’ et ‘Tambre’, ont effectué ce vendredi des opérations contre les mines (MCM) dans le chenal de sortie et d’entrée du port de Melilla, une intervention qui a lieu après le conflit créé entre l’Espagne et le Maroc pour l’installation de fermes piscicoles marocaines dans les eaux espagnoles.

Comme l’a rapporté le 2e commandant du commandement naval de Melilla, Lorenzo Rubí Herrero, le groupe MCM exécute sa tâche depuis le 24 et s’est terminé le 26 à 15h00, heure locale.

Lorenzo Rubí Herrero a précisé que ce type d’opération est effectué de temps en temps “afin de maintenir à jour toutes les informations sur nos eaux territoriales et nos fonds marins”. Il a ajouté que ce groupe de deux navires est basé à Carthagène et est sous le commandement du capitaine José María Liarte Ros (Comandrag-1).

Le 2e commandant du commandement naval de Melilla a rendu compte de cette opération militaire après que plusieurs citoyens, en voyant la présence des deux navires, ont publié sur les réseaux sociaux qu’il s’agissait de « navires de guerre marocains », ce qui a suscité une certaine inquiétude à la suite des incidents qui ont se déroulent entre l’Espagne et le Maroc en raison de la décision marocaine de construire des fermes piscicoles dans les eaux territoriales espagnoles, d’abord à Chafarinas et maintenant avec l’intention de faire le …

La présence de ces deux chasseurs de mines a coïncidé avec la récente “arrivée du patrouilleur Infanta Cristina, avec ses 88 mètres de long et ses 90 membres d’équipage, effectuant une présence navale à proximité des îles Chafarinas dans le cadre des opérations permanentes, garantissant ainsi la sécurité dans les eaux. de souveraineté nationale “, tel que publié par l’état-major de la défense de l’armée espagnole sur son profil Twitter officiel.

Le Royaume du Maroc conforté par la reconnaissance unilatérale de la marocanité du Sahara occidental par l’ex président Trump, continue ses actes de mauvais voisinage. Ainsi, les Américains ont jeté un pavé dans la mare de l’Europe suivi de prêt par les accords d’Abraham qui scellent une nouvelle étape de conflits régionaux. 

Ali Mezouar

Éditorialiste en Chef

Articles similaires

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] Aldjazair, 28/11/2021 […]

Bouton retour en haut de la page
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x